Bonjour à vous qui, dans le maelström du net, êtes arrivés, par hasard? lassitude? erreur? sur ce blog. Vous êtes les bienvenus. Vous y lirez des extraits d'articles, de pensées, d'interviews, piochés ça et là, et illustrés de photos et dessins détournés, via un humour de bon aloi. Vous pouvez évidemment réagir avec le même humour, la même ironie que nous mettons, chaque jour, à tenter de respirer un peu plus librement dans une société qui se corsète chaque fois un peu plus.

mercredi 14 juillet 2010

"Abondance de riens - pour les autres - ne nuit pas" Proverbe sarkozyste.

+++
Thomas Fuller
Physicien anglais 
Né en 1652
Décédé en 1734


«La malveillance trouve toujours 
de mauvais motifs aux bonnes actions.»
[ Thomas Fuller ] 


 (PROTÉGEONS (?)  NOS (?)  RETRAITES - en rase campagne? Êtes-vous sûr qu'il s'agisse de malveillance de ma part?)


 http://forum.hardware.fr/hfr/Hardware/Boitier/griller-carte-mere-sujet_686619_1.htm

 (IMAGE D'UN JOLI FUSIBLE. ON SAIT JAMAIS, ÇA PEUT TOUJOURS SERVIR)

+++

«Qui veut trop prouver ne prouve rien.»
[ Thomas Fuller ]

(Florilège de pensées (?) courtisanes)

   Laurent Wauquiez


    Le secrétaire d'Etat à l'Emploi : "Le président a affiché dans cette intervention un calme et une sérénité (avec anti-dépresseurs à la clé?) qui tranche avec l'hystérie récente du climat médiatico-politique (Pouah! Horribles socialistes et journaux, surtout sur le Net. Cacaboudin tout ça!). Par rapport à l'hyper actualité (joli concept. Il signifie quoi exactement?), il a redonné sa place au temps long (et quand même ennuyeux d'une interview complaisante) et au sens de l'action politique" (sens giratoire peut-être?)
(Déclaration à l'AFP).
 
  Jean-Claude Gaudin


   Le sénateur-maire UMP de Marseille et vice-président du Sénat : "Serein, déterminé, convaincant (déciément les anti-dépresseurs, c'est super), le Président de la République, Nicolas Sarkozy, (vous avez raison, rappelez le nom du Président, au cas où on l'aurait oublié) a fait table rase de la soi-disant affaire Woerth-Bettencourt (Paf! Comme ça, d'un coup, avec des potes à la Justice et dans les médias! Super Sarko a de nouveau montré son savoir-faire). Il a stigmatisé avec force les amalgames, les mensonges, l'ignominie (abjection, abomination, affront, avilissement,  bassesse, etc, ça marche aussi) dont Eric Woerth a été la cible".

   "J'ai toujours été convaincu que le Président de la République était à la hauteur de sa tâche (encore une question de talonnettes), et qu'il reste, à l'intérieur de la majorité parlementaire, le seul capable de nous faire gagner en 2012" 
   
   (ah... Déjà? Je croyais qu'il fallait, d'abord, parler des problèmes actuels et que ceux-ci, enfin vaincus par le champion, ce dernier pourrait se représenter. J'ai donc tout faux, moi.). 
(Communiqué)
  
  Nadine Morano


   La secrétaire d'Etat à la Famille (jet-setteuse patentée?): "Le président de la République est au plus près des préoccupations des Français (P... qu'ess-c'qu'il fait chaud aujourd'hui! Patron, une autre tournée) et il a démontré qu'il savait prendre de la hauteur (toujours une question de talonnettes) et qu'il n'était pas dans la polémique (Emile Victor. Désolé... Un moment de faiblesse)". 

   "C'est un président qui assume ses fonctions avec la distance qui est nécessaire face à un tourbillon de polémiques" (le plus loin possible, avec une belle hauteur et énormément de mépris). "Dans ce pays, nous avons la présomption d'innocence et nous sommes passés à un nouveau stade qui est la présomption de culpabilité (heu... quelques preuves, quand même, qui sortent, jour après jour, induisent qu'il ne s'agit plus vraiment de présomption), et ça n'est pas acceptable", a-t-elle estimé au sujet de l'affaire Woerth-Bettencourt.

    Elle a dit assumer le terme de "fasciste" qu'elle avait utilisé pour dénoncer le site Mediapart. "Aujourd'hui, les abonnés de Mediapart qui payent pour aller sur ce site, doivent comprendre qu'ils payent des gens qui utilisent d'abord la calomnie (à démontrer ) et non pas l'information" (comme "le Point"... et, évidemment, Le Figaro?). "Président de la République, c'est une fonction qui mérite d'être sacralisée (oh que oui!), qui mérite le respect, (itou)  encore une fois, mais qui ne peut pas supporter la calomnie, ça n'est pas acceptable (tout à fait d'accord). Et donc nous l'avons dénoncé avec force". 
(Déclaration sur LCI) 

   (Tout à fait d'accord avec Madame. La sacralisation et le respect que l'on doit aux puissants, ceux-ci doivent nous le rendre, en ne nous insultant pas, en ne nous mentant pas, en ne s'arrangeant pas entre amis, en n'étant pas des propagandistes d'une pensée décervelée, en... 

   Oulàlà, mais c'est que, soudain, je prends les propos de Madame Morano comme venant d'une intelligence éclairée. Faut vite que je me soigne, moi, je file un mauvais coton!)


+++

«Les imbéciles grandissent 
sans qu’on les arrose.»
[ Thomas Fuller ] 


(CE QUI, EN CES TEMPS D'ÉCONOMIE DRASTIQUE, EST TRÈS PRATIQUE)

+++

«La poule qui chante le plus haut 
n'est pas celle qui pond le mieux.»
[ Thomas Fuller ] - Gnomologia 


+++ 


«L'amitié du méchant est plus dangereuse 
que sa haine.»
[ Thomas Fuller ] - Gnomologia


(SAUF S'ILS SONT DEUX A SE RENCONTRER)

+++


Luc Desle

Aucun commentaire: