Bonjour à vous qui, dans le maelström du net, êtes arrivés, par hasard? lassitude? erreur? sur ce blog. Vous êtes les bienvenus. Vous y lirez des extraits d'articles, de pensées, d'interviews, piochés ça et là, et illustrés de photos et dessins détournés, via un humour de bon aloi. Vous pouvez évidemment réagir avec le même humour, la même ironie que nous mettons, chaque jour, à tenter de respirer un peu plus librement dans une société qui se corsète chaque fois un peu plus.

lundi 31 mai 2010

"Les hommes croient ce qu'ils désirent" Jules César. Evène.

Avé, Capitalismus, Ceussent qui vont mourir 
de rire te saluent


***


Les hommes vieillissent, mais ne mûrissent pas. Alfred de Musset

(Ils font même très peur...)



***


La haine, c'est la colère des faibles ! Alfred de Musset

(et la victoire des mous du cervelet)


 ***

Ah ! celui-là vit mal qui ne vit que pour soi ! Alfred de Musset

(Pipeau, tout ce que je raconte est... pipeau... Tututu...)

***

Il vaut mieux faire que dire. Alfred de Musset

(Philosophe marchant dans la rue, une main dans la poche et sur ses convictions)


 Pensées trouvées sur:
http://www.pendantlapause.com/citations/


***

(Ma chère maman, la guerre économique se passe très bien. Actuellement, je me trouve 
sur une plage où il fait chaud. Je t'embrasse bien fort)

Luc Desle

dimanche 30 mai 2010

Même si vous n'êtes pas le soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage. Proverbe arabe


HISTOIRE ÉDIFIANTE DU SEIGNEUR LE PRÉSIDENT ET  DE LA VERMINE POPULAIRE


   "Votre Majesté, Oh Vous Grandeur de l'Occident Français, Commandeur des Croyants en  Sa Sainte Économie, je voudrais que nos impôts...
   - Halte là, maraud, tu n'as rien à vouloir, vil faquin! Vis pauvrement et meurs itou! Tel est le Conseil éclairé que je te dispense... Et estime-toi heureux que je ne te fasse pas payer ce judicieux adage!
   - Votre Sire est trop bonne.
   - Ah ça, mais... Mais c'est qu'elle m'insulte, la canaille! Mes Gens d'Armes! je vous mande sur le champ. Qu'on s'empare de ce scélérat qui ose ouvrir son clapet en ma présence et qu'on l'emprisonne, ce gredin, afin qu'il pourrisse dans nos geôles libérales! Car Cela est Juste et Bon."

Livre Scolaire: Grammaire 6°
Fernand Nathan - 1961

+++

Louis Peltier

   "Oh Daddy, daddy! Voici qu'apparaît la flotte des fiers vaisseaux libéraux qui s'apprêtent à venir mouiller dans nos ports!
   - Oui, mon fils. Loués soient-ils de nous apporter ainsi leur habileté à nuire et à détruire toute trace de civilisation impie!"

Oscar au Royaume des Singes.
Editions Paul Duval - 1930 (?)

+++

Pierre Joubert

   " Vous êtes certain,Vizir de l'Economie triomphante, que cet élixir va me redonner force, vigueur et santé?
   - Comme 2 et 2 font 5, Oh mon Bon Roi d'Espagne, de Castille, de Léon, d'Aragon, des Deux-Siciles, de Jérusalem, de Navarre, de Grenade et coetera."

15 Récits Du Temps Des Croisades
Textes: Yvonne Girault
Éditions Gautier-Languereau - 1969

+++

Jacques Poirier

"Regardez! Je me maintiens en équilibre d'une seule main" se vantait Miss Grèce... avant de chuter lamentablement devant ses copines européennes.

Texte: Enid Blyton
Éditions Hachette/Idéal Bibliothèque (1965)
+++

Maurice Paulin


"Dormez, je le veux, jeune fille" fit le journaliste de la cause libérale à sa millième victime de la journée, alors qu'autour de lui ses copains politiques, économistes, philosophes et autres charlatans professionnels se gaussaient derechef.

Illustrations pour Langelot et la Danseuse.
Éditions Hachette/Bibliothèque verte (1972)

+++

J'espère que l'auteur du blog ci-dessous - Thierry Robin - me pardonnera d'avoir détourné les excellents dessins qu'il a postés. Si vous voulez en voir plus, reportez-vous à ses pages, emplies d'une foultitude d'excellents illustrateurs jeunesse:


 Blanche Baptiste

samedi 29 mai 2010

Frank Frazetta
1928 ~ 2010


"Bon, OK les gars, c'est vrai que j'exagère parfois, mais, bon... On est en Démocratie quand même. Hein... Hein?"

Blanche Baptiste

"N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en aient pas?" [Voltaire] Extrait des Pensées détachées de M. l'abbé de Saint-Pierre. Evène

 (c) Geluk


"Facebook a été censuré par le gouvernement pakistanais, jeudi 20 mai au matin.
On connaissait la censure de l'Internet en Chine, en Iran, en Afghanistan et en Corée du Nord, mais pas au Pakistan. C'est chose faite depuis jeudi 20 mai, au matin. Quelque 450 adresses Web, dont le célèbre réseau social Facebook et la plate-forme de partage vidéos YouTube, ont été bloquées par les autorités d'Islamabad en raison de "la multiplication de contenus sacrilèges", selon l'Autorité des télécommunications du Pakistan (PTA)."



   Est sacrilège celui qui manque de respect ou marque de l'irrespect pour ce que d'autres tiennent pour sacré. Ce qu'ils perçoivent comme son crime est également nommé « sacrilège » et s'il leur paraît délibéré il est appelé « profanation » . Le terme pour les paroles jugées sacrilèges est « blasphème ».

   Les notions de sacré et de profane varient énormément dans le temps et selon le groupe humain considéré, de sorte qu'il n'existe pas de sacrilège objectif.



***

Pour rappel, quelques dessins concernant un homme - Mahomet - dont certains ont estimé qu'ils ne pouvait être représenté... Comme lorsque l'Eglise Catholique, il y a quelques siècles, interdisait qu'on fasse l'effigie des saints et saintes au prétexte qu'elles servaient alors d'idoles.


Excellent dessin - plein d'humour - sur le non moins excellent blog dont le lien est ci-dessous.


***
   (...)
   Comme l'iconoclasme chrétien, l'aniconisme musulman se fonde - au nom du monothéisme - sur le rejet des idoles. De fait, l'interdiction de l'image figurée a été respectée depuis le IXème dans l'ensemble du monde musulman pour ce qui est des espaces religieux. En revanche, son utilisation apparaît dans nombreuses productions profanes. Elle dépend à la fois de facteurs religieux — par exemple sunnites et chiites ne traitent pas de la même manière la question — mais aussi sociaux, philosophiques et historiques.

   Quant à la représentation de prophètes et de personnages saints, c'est un tabou diversement respecté : apparemment absente du monde arabe, l'imagerie religieuse est abondante dans le monde persan et présente dans les empires ottoman et moghol.

   L'aniconisme dans l'art islamique est un sujet complexe, d'autant que de nombreuses idées reçues sont véhiculées à ce sujet.
(...)
   C'est l'absence de représentations matérielles du monde naturel et surnaturel dans différentes cultures, en particulier certaines religions monothéistes. Cette absence de représentations figuratives peut concerner les déités, les personnages saints, les humains ou certaines parties de leur corps, tous les êtres vivants, et jusqu'à tout ce qui possède une existence. Le phénomène est en général codifié par les traditions religieuses et devient en tant que tel une prohibition, forme de censure religieuse spécialisée dans les représentations. L'aniconisme peut être source d'une ambiance iconophobe. Lorsqu'il est activement imposé et abouti à la suppression de représentations, l'aniconisme devient iconoclasme. Le mot lui-même provient du grec eikon, signifiant représentation, ressemblance ou image.

   Une question que je me pose depuis longtemps devant le déchaînement de violence dans beaucoup de pays musulman - au nom, paraît-il, de la religion:

   Un croyant - qu'il soit musulman, chrétien ou autre - n'admettant pas qu'on puisse penser autrement que lui, ou qu'on remette en question la notion même de Dieu, n'est-il pas, lui, le premier, dans une attitude sacrilège?

   Je m'explique: Dieu - peu importe sa "nationalité" - est considéré, par les croyants, comme ayant créé non seulement la Terre, les êtres vivants, mais également le Ciel, la matière, les étoiles, et il est donc à l'origine de tout, sans que puisse être remise en question son omnipotence. Dieu a un pouvoir sans limite et sans fin. Il est hors du temps et, en tant que Créateur, qui pourrait penser que Dieu a "oublié", dans un coin de la planète Terre, des "mécréants" qui ne croient pas en lui? La chose paraît impossible et même - et surtout - sacrilège.

   Il s'agit d'un véritable "blasphème", pour un croyant, de croire que Dieu n'a pas pu créer des êtres qui se moquent de son existence, ou qui la remettent en cause. Penser cela est une hérésie pour ce croyant et quand, au nom de la religion, il se permet de tuer un non croyant, ne contrevient-il pas aux desseins du Dieu auquel il croit? Ne le rabaisse-t-il pas à un niveau où la déité, d'un coup, a des trous de mémoire, ou est dépassée par quelques fourmis humaines qui - toutes seules? - se seraient créées et cracheraient à la face du Créateur de leur seule initiative?

   Le "vrai" croyant semble être celui qui accepte l'idée que "les voies du Seigneur sont impénétrables" et, surtout, "indicibles". La haine envers le non croyant est par conséquent impossible pour un vrai croyant puisque ce serait remettre en question l'omnipotence et l'omniscience de son Dieu.

   (...) "Car l'Omniscience est la capacité de tout savoir infiniment, où de manière plus restrictive, tout ce qui peut être connu sur un sujet quelconque, et notamment dans le cas d'une personne de connaître intégralement ses pensées et sentiments.
   Dans les religions monothéistes, cette faculté est typiquement attribuée à Dieu."

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Omniscience)



   Mais allez faire comprendre ça à des individus fanatisés - et de plus, circonstance aggravante, détruits par le Capitalisme mondialisé...

Luc Desle

"Tout pouvoir est une conspiration permanente." Honoré de Balzac



 "Le journalisme est une grande catapulte mise en mouvement par de petites haines" (Honoré de Balzac".

Claude Askolovitch:

   Ancien élève du Lycée Chaptal, il suit des études d'économie à l'université Paris-Dauphine avant d'entrer au Centre de formation des journalistes, dont il sort diplômé en 1985.
   Après des piges à Sciences et vie Économie et Mondial, il travaille à RFO avant d'être engagé au Matin de Paris. Il rejoint en 1987 le quotidien Le Sport qui vient de se créer. À la disparition de ce titre, il travaille à Europe 1 avant de devenir reporter à l'Evénement du jeudi puis à Marianne. Il a été grand reporter au Nouvel Observateur pendant 7 ans de 2001 à Juillet 2008.
   Depuis le 25 août 2008, il est rédacteur en chef au Journal du dimanche, et éditorialiste politique sur Europe 1, dans la tranche d'information du matin.
   Journaliste sportif à l'origine, il a écrit avec Basile Boli son autobiographie Black Boli, et traite aujourd'hui surtout de sujets sociétaux et politiques, avec une inclination particulière pour les controverses d'opinions et les sujets polémiques. Il a couvert pour le Nouvel Observateur le mouvement altermondialiste, et a lancé la controverse autour des déclarations jugées antisémites de Tariq Ramadan en 2003.
   Il a suivi le Front national, qui constitue le thème de son deuxième livre, écrit une biographie de Lionel Jospin, et a interrogé Éric Besson pour son pamphlet contre Ségolène Royal. Il a réalisé deux autres livres d'entretiens, le premier avec Rachida Dati, sur son parcours, le second avec le député et maire socialiste d'Évry, Manuel Valls, sur la refondation de la gauche.
Il a été chroniqueur dans des émissions de radio et télévision comme On refait le monde (RTL), On refait le match (RTL et LCI), Entre les lignes (La Chaîne Parlementaire).
   Il a dénoncé les discours antisémites du comédien Dieudonné et son glissement vers l'extrême-droite.
   Il est également à l'origine de « l'affaire Siné » : le 8 juillet 2008, lors d'une émission sur RTL, il qualifie d'antisémite une chronique du dessinateur Siné publiée dans Charlie Hebdo, qui suggérait, selon lui, que l'éventuelle conversion au judaïsme du fils du président de la République Française, Jean Sarkozy, serait profitable à sa carrière. Peu après, le directeur de Charlie Hebdo Philippe Val décide de mettre fin à sa collaboration avec Siné.
   Peu après « l'Affaire Siné », en juillet 2008, Claude Askolovitch quitte le Nouvel Observateur. En août, il devient éditorialiste politique à Europe 1 et rédacteur en chef au Journal du dimanche. Daniel Schneidermann dénonce alors dans le quotidien Libération "L'ascension d'un journaliste", faisant un lien entre l'affaire Siné et ces embauches dans des médias du groupe Lagardère, dont le propriétaire est réputé proche de Nicolas Sarkozy (en remerciement de sa prise de position dans l'affaire Siné).
   Le 20 janvier 2009, comparaissant devant la 17e chambre correctionnelle de Paris à la demande de Siné, qui l'accuse de diffamation, Claude Askolovitch qualifie les assertions de Daniel Schneidermann de « tissus d'imbécillités, le fruit d'une idiotie malveillante », relevant « d'une paranoïa propre à Schneidermann » et de « l'idéologie du complot ». Le 2 mars 2009, le tribunal a relaxé Claude Askolovitch et débouté Siné de sa plainte en diffamation.
 


Qu'en termes amusants (?) ces choses-là sont dites...
 
***

«Il est peu de plaies morales que la solitude ne guérisse.»
[ Honoré de Balzac ] - Madame de la Chanterie



***

«Le comptoir d'un café est le parlement du peuple.»
[ Honoré de Balzac ]


(Celui de la télé est le parlement de... heu? Vous avez une idée, vous?)


***

« Plus sa vie est infâme, plus l'homme y tient ; elle est alors une protestation, une vengeance de tous les instants.»
[ Honoré de Balzac ] - Extrait des Splendeurs et misères courtisanes


http://www.forum-auto.com/les-clubs/section7/sujet213600.htm



http://www.evene.fr/celebre/biographie/honore-de-balzac-215.php


Et, pour respirer un peu, un zoli dessin de femme guillerette.



Benoît Barvin

vendredi 28 mai 2010

"L'humour a ses limites, que seule la connerie dépasse". Anonyme. Citations.com



Il est impossible de vivre avec des gens qui n'ont pas le moindre sens de l'humour.
Sidonie Gabrielle Colette

 "Quoi, ma gueule! Qu'ess-qu'elle a ma gueule?!"
 Paroles(?) célèbres (?)


 °°°

L'humour est la forme la plus saine de la lucidité.
Jacques Brel

Dernière (?) pensée humoristique de notre bon ami Allègre appliquée à l'écologie:
"A quand le vocable de biostupide, voire de biocriminel ?". 
C'est ce qu'on appelle une pensée typique idiosyncrasique
   L'idiosyncrasie est le comportement particulier, voire atypique, d'un individu face aux influences de divers agents extérieurs. Du grec ancien ιδιος (idios = « qui a un tempérament particulier »), σùν (syn= « avec »), et "κράτος" (kratos= « force, vigueur »).
   L'adjectif correspondant est idiosyncrasique et le concept général est parfois nommé idiosyncrasisme.

   Bien qu'on puisse parler d'idiosyncrasie en termes positifs concernant un objet, une personne, une culture, etc., le mot est le plus souvent utilisé, dans les contextes de la médecine ou de la linguistique, pour qualifier des comportements troublants voire non souhaités.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Idiosyncrasie

°°°

L'humour est enfant de nos haines.
Jacques Prévert
http://www.lepoint.fr/actualites/2010-05-26/johnny-hallyday-se-prete-a-une-expertise-medicale/1037/0/459370

Pensée du maître:
   Cheveux longs et idées courtes
   «On parle toujours de l'intelligence, mais chaque individu a une intelligence différente. Obligatoirement, vous avez votre propre intelligence, l'intelligence de quelqu'un d'autre ne sera pas à votre portée. Donc, c'est pour ça qu'on ne peut pas vraiment dire que "Untel est con" ou "Untel est intelligent". Chaque personne, même un con, a une intelligence à lui. Quand je dis un con, je veux bien sûr dire quelqu'un qui est considéré comme un con.»
Elle, 26/06/1995 

   Confessions
   «La cocaïne, j'en ai pris en tombant du lit. Maintenant c'est fini. J'en prends pour travailler, relancer la machine. Je n'en suis pas fier, c'est ainsi, c'est tout.»
Le Monde, 07/01/199
Il y a plus à faire de la vie que d'augmenter sa vitesse.
Mohandas Karamchand Gandhi


Si vous voulez voir d'autre montages photos humoristiques, reportez-vous au blog ci-dessous:


°°°

Vends corbillard occasion: levier de vitesse bloqué 
au point mort.
Pierre Dac


"Meuh non, il est pas bloqué... Pas encore... Si M'damoiselle  Diana était là, elle vous le confirmerait"



 Benoît Barvin

IRE HONNIE (Titre pour complaire à Libé et à tout journaliste sorti du centre de déformation du journalisme)

"ALLÉGORIE DE LA FINANCE INTERNATIONALE QUI S'APPRÊTE A FAIRE UN STRIKE AVEC LES ÉTATS DU MONDE"

TERRY DODSON (personnage: Harley Quinn)


(Mais pas avant de nous le demander gentiment...)

"Je peux? Vous êtes sûrs? Cela ne vous dérange vraiment pas?

$$$

 "PENDANT CE TEMPS, MISS ÉCOLOGIE CONTINUE A SE PERDRE DANS SES RÊVERIES NUNUCHES"

http://web.archive.org/web/20070214073448/www.paintedanvil.com/

$$$


 «Une grande partie de l'humanité est encore illettrée ; elle n'en est pas moins humaine.»
[ Michel Rocard ] - Extrait de la revue Femme - Novembre 1988

"Tu l'as dit, Goofie", comme répondait Walt Disney à ses collaborateurs quand ils quémandaient une augmentation. 



$$$
  "J'AI BIEN PEUR, MONSIEUR PARKER, QUE VOUS ARRIVIEZ TRÈS EN RETARD A NOTRE RENDEZ-VOUS"

$$$
INSCRIT SUR L'AFFICHE: 
"JE SUIS LE DOCTEUR FOU ET JE SUIS SUR LE POINT DE VOUS ASSASSINER. AVEZ-VOUS DES DERNIÈRES VOLONTÉS? C'EST LE MOMENT..."

jeudi 27 mai 2010

PINOCCHIO ou le tueur d'illusions

(c) Walt Disney
"Ben oui, c'est plus fort que moi, Geppetto, je ne peux pas m'empêcher de raconter des craques! Faut dire que c'est si facile... J'ai tous les pouvoirs entre mes mains"


QUELQUES RÉFLEXIONS DE NOS AMIS LES BLOGGEURS QUI CHANGENT AVEC LA MÉDIOCRATIE INSTITUTIONNELLE:



(...) "La période qui s’annonce, avec sa dose d’anesthésiant populaire comme la fameuse “Coupe du Monde” au cours de laquelle les cerveaux restent traditionnellement au vestiaire, représente une formidable opportunité pour faire passer en douce les pires saloperies.

   Sarkozy, par sa morgue éhontée, s’étant mis à dos le peuple français, il a fallu désigner celui qui allait reprendre à son compte l’étendard du libéralisme : les banksters et les patrons du CAC40 ont fait connaître leur choix à leurs assujettis de la Presse : ce sera DSK. En plus il est de “gauche” (on pouffe dans les salons feutrés). Qu’on le fasse savoir au peuple, après tout c’est lui qui dépose son bulletin dans l’urne !

    Nous sommes dans la gueule du Pitbull. Il serre la mâchoire et profite de la moindre occasion pour serrer davantage."

 On ne saurait mieux dire. A lire l'article entier - et tous les autres, grâce au lien mis plus haut.

 ***


   (...) Et dire que tu te laisses piétiner les rouleaux à longueur d'editos pour quelques petits malheureux milliards de déficit du système de santé ou tes retraites. Heureusement : y a plus belle la vie et le mondial de ballon con, ça te fera tout oublier.

   Seulement va falloir quadrupler le nombre d'épisodes chaque soir et mettre les bouchées double en terme de décervelage des masses, contrefeux, stigmatisations et faits-divers en vrac pour anesthésier les peuples d'Europe quand ils réaliseront la pertinence de cette haute science économique du bouchage de trou par le trou.

 La dette va se régler à coups de taxes dans ta gueule, de suppressions de soins, de baisses de salaire et toutes ces choses qui ne sont pas et ne seront jamais, O grand jamais, de "la rigueur" mais qui généraliseront la misère aux premières couches de l'auto-proclamée classe moyenne.

Avec son style brut de décoffrage, Seb Musset énonce les futures mesures de dégommage des classes moyennes, après qu'on ait appauvri(!) les classes miséreuses.
 ***


   (...) Frédéric Lefebvre a déclaré que la contribution des hauts revenus à l'équilibre des retraites ne remettait pas en cause le bouclier fiscal mais, au contraire, le "solidifiait". Ouf, on a eu peur!

   Manuel Valls et Jack lang, l'aile sarkoriste du Parti Socialiste, fustigent le "care", expression de Martine Aubry pour désigner le soin, l'attention envers le peuple. A bas l'Etat Providence! Ouf, on s'ennuyait!

   Le Ministre des Affaires Étrangères, Kouchner, à la suite de BHL et de Lang, vole à la rescousse de Polanski. La politique française au service d'une affaire de moeurs, c'est bizarre. Il est vrai que depuis que Yann Moix a promu le cinéaste comme notre nouveau Dreyfus, la famille doit se rassembler. Ouf, enfin une mobilisation forte pour notre otage à Gstadt!

   Manuel Valls, encore lui, s'est dit favorable au contrôle des budgets nationaux par Bruxelles. Donc à la fin de la démocratie parlementaire. Il n'y a plus seulement la droite au service des riches. Ouf, la démocratie à la poubelle! Mais gardons les pauvres: ils paieront.
 
"Droite, Gauche, Gauche, Droite, je ne veux voir qu'une ligne!" commande le sergent Capitalismus. "Et que ça saute!"
 ***


 http://www.paperblog.fr/1073316/le-capitalisme-est-il-moral/


 Vaste question à laquelle Comte-Sponville, philosophe légèrement mondain, tente de répondre:

   Dans Le capitalisme est-il moral ?, qui est la transcription d'une conférence, il tente de démontrer l'amoralité du capitalisme (ni moral ni immoral) en ce qu'en tant que technique (comme la météorologie, la physique...), l'économie est extérieure à toute préoccupation morale. Comte-Sponville en vient alors à définir quatre ordres, au sens pascalien du terme :
  1. l'ordre -[économico]techno-scientifique,
  2. l'ordre politico-juridique,
  3. l'ordre de la morale,
  4. l'ordre de l'éthique, ou ordre de l'amour.
   Il évoque la possible existence d'un cinquième ordre, celui du divin, mais n'y souscrit pas et déclare même en athée que l'on peut très bien s'en passer. Chaque ordre aurait sa cohérence propre sans pour autant fonctionner en autarcie. Il faudrait alors les distinguer tout en comprenant leur nécessité absolue de complémentarité. Ainsi le capitalisme, l'économie de marché, appartenant à l'ordre no 1, ne sauraient se préoccuper de morale, l'ordre no 3. Toutefois, chaque ordre est directement limité par l'ordre supérieur : le droit du commerce (limitation de l'économie par le « juridico-politique »), la déontologie politique (limitation du politique par la morale) etc. Il souligne deux dangers : la barbarie, qui veut soumettre les ordres supérieurs aux ordres inférieurs, et l'angélisme, qui prétend annuler les ordres inférieurs au nom des ordres supérieurs. Cela débouche sur un appel à la responsabilité individuelle : ne comptons pas sur le marché pour être moral à notre place, ni sur la morale pour tenir lieu de politique."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Comte-Sponville

Luc Desle

mercredi 26 mai 2010

DESSIN HUMORISTIQUE pour prendre un peu de recul avec l'immonde actualité

"VOUS POUVEZ SORTIR DEHORS DANS LE FOG, MONSIEUR HOLMES. VOUS VOUS RENDREZ MIEUX COMPTE"


" LA PROCHAINE FOIS ÇA SERAIT MIEUX DE PRENDRE UN ACCORDEUR PROFESSIONNEL "



"C'EST LA PREMIÈRE FOIS QU'IRVIN ET MOI AVONS PRIS NOS VACANCES SÉPARÉMENT"


"JE M'EN FICHE QU'IL PLEUVE DEHORS! TU N'AS PAS A JOUER DANS LA MAISON"


"ALLO? LA SOCIÉTÉ DES VOLETS AUTOMATIQUES POUR GARAGE? "




"LE PÈRE NOËL? MON ŒIL!"

"ET TU PEUX RECONNAITRE LA FEMELLE GRÂCE A L'AGRÉABLE EXPRESSION QU'ELLE ARBORE"
Dessins récupérés sur l'excellent blog cité ci-dessous. Je vous invite à y faire un tour.



Blanche Baptiste

"On respecte un homme qui se respecte lui-même" Balzac. Evène.


«La prospérité porte avec elle une ivresse à laquelle les hommes inférieurs ne résistent jamais.»
[ Honoré de Balzac ]


Les millionnaires du dimanche (Enrico Macias)

Dès le dimanche matin on est bien
C'est la trêve
Et les voitures font de la route un train
Plein de rêves
Si ce jour-là on fait moins attention
Aux dépenses
C'est que l'on a avec soi des millions
D'espérances


[Refrain:]
Les millionnaires du dimanche
Laissent le pain sur la planche
Pour une chemise blanche
Qui leur va beaucoup mieux
Les millionnaires du dimanche
Font d'une baraque en planches
Un cabanon sous les branches
Où ils sont plus heureux


Dans les cafés les joueurs de tiercé
Se dépêchent
Au bord de l'eau on s'en va déjeuner
Et l'on pêche
Si les forêts ne sont que des buissons
En kermesse
C'est que l'on fait ce jour-là provision
De tendresse


[au Refrain]


Dès que le soir a fini d'allumer
Les étoiles
C'est le départ, la fin d'une journée
Agréable
Tout en parlant du dimanche souvent
Chacun pense
Que c'est bien court de ne vivre qu'un jour
D'insouciance


[ALLEZ! ON CHANTE TOUS LE REFRAIN]

***

«La dignité n'est qu'un paravent placé par l'orgueil et derrière lequel nous enrageons à notre aise.»
[ Honoré de Balzac ] - Les petits manèges d'une femme vertueuse

GB: Je vous souhaite tout le bonheur du monde (sale nègre)
O: Je vous remercie Monsieur le Président (ex-prés' de mes deux!)



***
«En se résignant, le malheureux consomme son malheur.»
[ Honoré de Balzac ] - César Biroteau

«Ce monde est une comédie pour ceux qui pensent, une tragédie pour ceux qui sentent.»
[ Walpole ] - Extrait de lettre Lettre à Sir Horace Mann - 31 Décembre 1769



***

«Un vieillard est un homme qui a dîné et qui regarde les autres manger.»
[ Honoré de Balzac ]

(Mais certains persistent...)



***

«Qui perd ses dettes s'enrichit.»
[ Honoré de Balzac ] - Proverbes

"Allégorie de Miss Europe pour qu'on efface toutes ses dettes"





***

«Rien ne renforce plus l'amitié entre deux hommes que lorsque chacun des deux considère qu'il est supérieur à l'autre.»
[ Honoré de Balzac ]



"Moi chui président, hé oui. Pas toi.
- Résident, tête de nœud, résident simplement. Et plus pour très longtemps"

http://www.levolontaire.fr/dominique-de-villepin-relaxe-bon-anniversaire-monsieur-sarkozy-et-rendez-vous-en-2012





 Benoît Barvin

mardi 25 mai 2010

"FMI, ARR GROSS FILAIN!" comme me disait un ami d'outre-rhin.


MALGRÉ LEUR DÉGUISEMENT, EUROPE MAN ET SA DULCINÉE ARRIVERONT-ILS A ÉCHAPPER AUX TUEURS DU FMI?
$$$

LE CLOWN DU FMI PRENANT UN PEU DE REPOS APRÈS S'ÊTRE LARGEMENT SERVI AUPRÈS DES PAYS EUROPÉENS
$$$
LORS DE LA CRISE FINANCIÈRE, LA BAMBOULA AU FMI FUT FASTUEUSE
$$$
 
Olivia

"MAIS CE N'EST PAS MA FAUTE! PROTESTA MISS EUROPA. C'EST CELLE DES TRADERS"
- BIEN SUR, BIEN SUR, MURMURA MISS FMI EN LEVANT LA MAIN..."

 $$$

Richard Corben

 "JE-VEUX-TON-N'ARGENT" HURLAIT LE MONSTRE DU FMI, LITANIE RELAYÉE PAR SES SUCCUBES ULTRA LIBÉRALES


Blanche Baptiste